Sur le mystérieux chemin des sirènes

 

 

Pas de coup de clairon à 6 heures comme prévu, notre réveil s’étant lamentablement oublié !

En revanche, la fougue du soleil nous a donné envie d’aller vite caresser le ciel de plus près …

Après quelques toasts à la douce confiture d’abricot, sur fond de vieux titres de Brassens offerts pour la Fête des Pères, que nous passons en tête-à-tête, je retrouverai dans mon armoire, avec un indicible plaisir,  mon pantalon modulable et ma casquette saharienne ….Il y avait si longtemps !

Je les enfilerai bientôt chaque matin, sur le chemin de Compostelle “alsacien” ….!!!

 

 

 

 

 

Nous partons pour Villars-en-Pons , dans l’ancienne province de Saintonge, au coeur de l’arc atlantique.

 

J’en retiens, sur le vif, un village à l’aspect savamment vétuste, où les murs sont épris de roses …

 

 

 

 

“Un petit sarment, un petit pavot

S’aimaient d’amour tendre

Mais comment  s’y prendre

Quand on est foldingo …”

(Pardon Juliette !!!)

 

 

 

 

 

Fer et Fleurs 

Fer effleure …

 

 

 

 

Laissons-les encore un peu dans la pénombre …

Le petit, encore fragile sur ses jambes, se lève juste !

 

 

 

 

Pour toi, Line …!

 

 

 

 

Nous voguerons dans la fraîcheur des sous-bois,

entre fougères et châtaigniers …

 

 

 

 

 

Nous nous approchons des sirènes …chut !

 

L’église de St Léger, classée au titre des Monuments Historiques.

 

 

 

Elles sont là, sur un chapiteau, vous ne les voyez pas ?

Je vous avouerai que moi non plus !

Et dire que nous étions venus pour les voir, elles, les griffons et les consoles à tête de boeuf, si rares !

La charmante villageoise, qui est venue nous ouvrir les portes de l’église, semblait ne pas maîtriser grand chose en matière d’histoire et d’architecture …

Alors, il ne nous restait plus qu’à faire marcher notre imagination …

 

C’est ainsi que, pour les sirènes, j’ai pensé les avoir trouvées …ici !

Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

Et quant aux griffons, ces animaux fantastiques moitié lion moitié oiseau …peut-être là ?

 

 

 

 

Le plafond m’a fait penser à une coque de bateau …

Hum, très à-propos avec les sirènes !

 

 

 

 

 

 

Après quelques bonnes senteurs de vieux fûts émanant de la forêt,  nous plongerons dans un univers de bitume et de chemins blancs,  ces réverbères gonflés de soleil …!

Plus platoniquement, je rêve d’apéro sous mon préau et de spaghettis !!!

 

 

 

 

Peu avant d’arriver, nous rencontrerons …un lama et deux superbes têtes de chevaux !

Et vous, que voyez-vous ?

 

 

 

 

Une carte postale d’après-guerre, dites-vous ?

Mais…

Ne reconnaissez-vous donc pas notre vieux pote “le J5”  au loin !

 

 

 

 

Alors, vous montez oui ou non ?

 

 

———————-

 

Ne partez pas sans avoir goûté aux mille et une friandises “follement bonheur”, quelques pas plus bas (Sentiers “Petits Bonheurs”) …Il reste du gâteau et du planteur !!!

De violents orages sont prévus vers la fin d’après-midi, mais je vais commencer mes ballades virtuelles, à tout de suite peut-être, si le ciel nous épargne de ses colères …

 

 

35 réponses à Sur le mystérieux chemin des sirènes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !