Sourires d’un jour

Que de sourires me réserva la journée de mercredi, sans doute follement inspirée par le  printemps
!
 
A commencer par …
 
 
l’histoire d’un pissenlit qui rêva de devenir
“une anémone de mer” !
 
C’est l’histoire d’un pissenlit rêveur
qui jamais ne put oublier
ce grand vent tapageur
aux divines senteurs de sel
qui, tout près de son berceau,
venait y soulever la terre.
Son souffle l’emmenait alors
vers des îles lointaines
peuplée de coraux d’or
et d’incroyables murènes…
Et plus d’une fois il eut envie
d’appeler ce vent,
pour le serrer 
pour le garder …
Il lui aurait raconté
comment voguent les pagodes
et scintillent les doux lagons bleus
Ou peut être aussi
lui aurait-il murmuré
l’histoire de la petite sirène !
Mais ce vent là ne savait que conter
l’infernal flux des tempêtes
et l’âme attristée
des bateaux échoués …
Et jamais non plus il n’entendit
la moindre voix d’enfant
s’approchant de son lit
pour en chuchoter quelques mots ….
Alors, petit pissenlit se promit
de grandir en rêvant de la mer !
Et c’est ainsi que, jour après jour,
il guetta le cri des mouettes,
le joli pas des aigrettes,
et qu’il comprit de cet univers
toute l’infime poésie !
Alors, une à une ses pétales
délicieusement nourries
par les rimes de son coeur
prirent avec stupeur
l’audace des vagues,
 la fluidité des algues,
et se mirent à épouser l’air
avec la même splendide silhouette
qu’une anémone de mer !
 
Puis, un oiseau vint se poser sur le rebord intérieur des fenêtres de notre cuisine véranda.
Quand Patrick s’en approcha pour le recueillir entre ses mains, il ne témoigna pas la moindre crainte et, son petit
coeur enfermé dans la paume de sa main, à aucun moment ne se mit à battre la chamade !
 
 

 Il ne le prit que pour le laisser s’envoler ensuite …
Et j’ai eu envie de penser que Prévert, oui rien que lui (!), nous avait envoyé l’oiseau de son poème après en avoir
achevé le portrait !
 
 Mais, d’où peut bien naître une idée aussi farfelue, vous demandez vous ?
Et je suis entièrement d’accord avec vous , figurez vous !
Eh bien, tout simplement …
“d’un poème”
Et, c’est encore une autre histoire à raconter !  Alors que je me trouvais l’autre jour sur le blog de poésie
de mon amie “Evajoe” (créatrice technique  et membre actif de mon “blog assistance” à ses tout débuts !), je suis tombée littéralement sous le charme d’une de ses compositions
intitulées “Des roses pour un amour”…Oui, l’histoire de ce peintre qui emprunta les fleurs de son tableau pour les offrir à sa dulcinée me fit palpiter l’imagination et la plume
!
Alors, sur le modèle de mon poète et poème fétiches  “Pour peindre le portrait d’un oiseau” de Prévert, je
lui ai créé ces quelques vers en guise de réponse et de commentaire …
        j’ai le plaisir de vous le livrer ici aujourd’hui
!
 
                 Pour faire le portrait d’une rose
                                                               
Pour faire le portrait d’une rose
peindre d’abord une poétesse
avec un coeur amoureux
quelque chose d’humble mais très beau
quelque chose ne reflétant que la grâce
au point d’en devenir fragile
mais jamais fugace
jamais futile
une âme aux couleurs d’aquarelle
pour elle.
Placer ensuite cette poétesse
tout contre notre coeur
sur le coin d’herbe le plus tendre
de notre jardin intérieur
puis attendre
et se blottir derrière ses mots
sans gémir
sans rien espérer aussitôt …
Parfois elle s’inspire vite
mais elle peut aussi mettre quelques rimes
avant de nous émerveiller à nouveau
Ne jamais se lasser
ne jamais la délaisser
attendre
attendre jusqu’à la naissance
de ses plus délicieux assauts
la vitesse ou la lenteur de ses mots
n’ayant aucun rapport
avec l’éclosion de la rose
Quand sa plume se délivre
si elle se délivre
déployer toutes grandes nos ailes
elle enlèvera alors
une à une les ronces de nos douleurs
en ayant soin de ne toucher
aucune pétale de notre bonheur
Et c’est ainsi qu’en la lisant
nous pourrons faire
le portrait de son coeur.
 
A bientôt…
pour d’autres rimes du bonheur ! 
 
 

6 réponses à Sourires d’un jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !