Retrouvailles

IMGP1863.JPG

 

Que votre année 2011 soit à l’image de ce délicat spectacle…

     comme posée sereinement contre l’épaule d’un arbre,

              le regard toujours baigné de lumière
!

                    
  
Merveilleuse année à vous !


Quant à moi, je ne vous cache pas que mes mots
trépignent d’une folle impatience, ils ont tant et tant à célébrer …

          
   une nouvelle page du temps, mais aussi une nouvelle page de cahier …un cahier tout neuf qui sent déjà bon l’écriture, et où j’ai déjà hâte d’y faire gambader les mots, fleurir les
images et couler les sons…

          
                     Et vous ?

          
        Vous sentez-vous bien ici ?

C’est aussi et avant tout votre espace de
réflexion, de détente et de rêve …Il n’attend que votre 

          
                                                écho !

Et tenez, en parlant d’écho, je vous invite à
participer à un charmant petit exercice qui fera de vous, le temps d’une pause, les propres auteurs des dictées de vos enfants !

Il y a quelques temps, j’ai été moi-même
basculée dans ce rôle par nécessité, mais j’en ai toutefois éprouvé le plus …succulent des plaisirs 

 

Je vous livre ce petit texte de ma composition
“gratté à la pure sauvette” :

L’enfant s’était approché de la fleur et lui dit :

“Ouvre-toi comme un soleil, petite fleur !”

La fleur qui dormait encore dans la chaleur de ses pétales tendit l’oreille mais ne dit
mot.

Et l’enfant ajouta :

“Rassure-toi, je ne te cueillerai pas ! Je t’enfermerai pour un temps dans ma fidèle boîte à images et
te parerai d’une superbe robe blanche sur fond de nuit douce et étoilée.

La fleur, à ces mots, en fut toute bouleversée !

Elle lui aurait bien ouvert son coeur si la force ne lui eut pas manqué.

Alors l’enfant ne put que l’imaginer en songe et l’investit en secret au sein de multiples rôles :
jouant à cloche-pied entre les petites dents d’un écolier, ou dans la longue chevelure en pent de rivière d’une fillette en jupon de Sarah Kay.

Cette histoire, hélas, n’existe que dans mes rêves et a été composée en hâte afin de venir en aide à
ma fille pour un contrôle de Français, où il sera question de savoir repérer très justement chacun des temps, modes et formes de notre belle littérature.

J’ai pris soin de mettre également à l’honneur quelques compléments de noms, deux ou trois adverbes,
un participe présent, une fonction relative ou une forme pronominale …

Mais…n’entendez-vous pas les pleurs de notre conditionnel présent ? L’aurais-je oublié ? Et, si je
poursuivais l’histoire, je pourrais ainsi le faire figurer ! Eh bien voilà, c’est à présent chose faite !

Et, pour revenir à cet enfant qui inspira mes mots, savez-vous le nom que j’ai irrésistiblement eu
envie de lui donner ? tout simplement …

                          
         “Doisneau” !

              A vous ?

                 je vous prête plume et cahier …A
bientôt !


9 réponses à Retrouvailles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !