Nieul-Les-Saintes : du château au trou de Pampin

 

Dans l’intense douceur d’un petit matin de brume, nous découvrions en ce dimanche matin un parcours regorgeant de
fraîcheur aux tons verts et jaunes dominants…
                     je vous
emmène à “Nieul-Les-Saintes“, à 9 km à l’ouest de Saintes, en ? Allez, j’attends une réponse, ne me faites pas sortir la grande règle en bois (AÏIIIIIIIIE, trop tard
!).
Il s’agit toujours, bien sûr, de la “Saintonge romane” , territoire maintes et maintes fois cité au coeur
de cette rubrique !
Nous partons d’un superbe château médiéval, dont la construction fut entreprise par Sir Jehan Chanderer, maire de la
Rochelle à la fin du XIVe siècle. Tombé en ruines, il a été restauré par ses actuels propriétaires …
  
     je vous laisse admirer ses ponts-levis magnifiquement
restaurés…
                                             
on s’y croirait !
  

“…vite, baissons la tête…”

“…mais oui ! c’était bien …une flèche …!”
  

  
Et nous retiendrons un de ces habitants …au regard touchant !
  

Toujours le même habitant, et toujours adorablement perdu dans la brume !

Le colza fut notre plus fidèle compagnon de voyage, nous ennivrant de sa parure et de ses arômes …Et même s’il est
en cette saison un ami familier de nos sens, il parvient toujours follement à nous dépayser !

Et, même sans ses ailes, voici un moulin qui semble faire pleurer les coeurs…des arbres
!

 

 

 t’es drôlement mignon toi, tu sais !”
 
Nous arrivons au “trou de Pampin” !
Près de son entrée où coule une source souterraine se déroule chaque été une fête champêtre avec combat de catch en
mémoire du jeune Pampin qui tua jadis le méchant seigneur de Leuzois…Brrrrrr, j’ai un peu la chair de poule, pas vous ?
 A notre grande surprise, nous n’avons observé aucune indication sur
place concernant ce lieu de légende. Toutefois, je vous transmets un lien (ci-dessous) où vous pourrez piocher une mine d’informations :
                   les cavernes en saintonge
 
Vous pourrez ainsi et également comparer (comme nous l’avons fait nous-même) avec nos clichés :
                             
une 1ère excavation aperçue sur notre droite en venant de Charenton et de la rue des marais… (2 premiers clichés)
 
 

une seconde excavation aperçue sur notre gauche, juste avant de virer à gauche vers les Primaudières.

(Nous pencherions pour le 3ème cliché …mais vraiment sans aucune certitude ?)

Je poursuis et achèverai cette ballade par une enfilade d’émotions qui peuvent aisément se passer de mots et se
nourrir du silence extasié de votre contemplation…

 

Le retour à la maison prévoyait un autre RV avec …cette bonne terre fraîche, exquisement moelleuse et reposante
!

“Toute chose peut reprendre vie…”

je vous espère ressourcés
de couleurs
de verdure
       et de bonheur   Rose flétrie
 
 
 

6 réponses à Nieul-Les-Saintes : du château au trou de Pampin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !