Le vieux cheval …suite

Je viens de lire le magnifique poème que mon amie Evajoe vient de composer sur son
site (http://www.rencontre-avec-ma-poesie.fr) à partir des mots de mon histoire …vous vous souvenez ? Le “Cheval et la coquille” ?

J’avais en effet incité mes lecteurs et lectrices à enfourcher la plume et composer à
leur tour, mais…il s’agissait d’une dictée (dans le texte de “Retrouvailles”) et non de cette histoire !

Ah ah …voilà bien là le propre des poètes !

De tout confondre, de tout aimer pour 

                      
  finalement …

ne faire que ce qui leur plaît !!!

Cette erreur de compréhension n’enlève en rien au charme de son poème que j’ai eu envie
, au départ, de poursuivre de quelques pas avec mes mots ! Cette aventure m’a finalement mené bien plus loin que je l’aurais imaginé …Ah ! ces chemins !

Voici donc, pour vous ……………..

                    
  “Le vieux cheval, suite….”

                    De retour au
village

          Quel bonheur à la fois fort et
sage 

       De faire à nouveau résonner de ses pieds

                 La jolie cour en
galets

          Dans l’épaisse fumée qui
écume

            D’un fer posé sur
l’enclume.

             Au coeur de cette
brume

             Un petit comité l’attend

                 Les poules, le
bouc

              Et le chat angora
blanc.

          Ils l’encerclent tous exaltés

        Et s’empressent de lui raconter

        L’histoire d’un valeureux cheval

        Parti traverser des montagnes

             Et des terres
brûlées.

 Il avait une crinière des plus mal coiffées

           Mais une foulée si légère

   Qu’il donnait l’impression de voler !

         Dans son regard de prophète

          Planait une étrange lumière

     Comme issue de lointaines contrées.

       Le voyage l’avait rendu si beau

        Un rien gitan, un rien hidalgo.

              On racontait le
soir

             Au coin des cheminées

           Qu’accrochés à ses bâts

   On y voyait des guirlandes de fleurs

             Des colliers de
perles

          Et un coquillage superbe

           Rutilant comme neige !

   Il transportait contre ses flancs

        Des dessins et des galets,

         Des billes, un éventail…

          Et même une poupée !

     Il en avait croisé des enfants

             Croisé tant et tant

       Des enfants de braves gens

     Se baignant dans les abreuvoirs

        Là où il aimait aller boire.

           Alors…notre cheval

       Celui qui fêtait son retour

    Pensa qu’il aurait aimé le rencontrer

   Le long de ses hautes herbes mouillées

        Bordant ces interminables halages

 Où, tête courbée, cahin-caha il avançait…

                      
   A deux

         Ils auraient refait le monde

                      
   A deux

      Ils auraient tout parsemé d’Amour !

          Ils n’auraient jamais parlé

         De la pluie ou du beau temps

        Mais simplement écouté le vent

          Qui fait naître des caresses

     Simplement pensé à tous ces hommes

         Emplis de bonté et de gentillesse

           Dont ils sont sans conteste,

           Ils en sont sûrs à
présent…

         “la plus belle des conquêtes” !


5 réponses à Le vieux cheval …suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !