Il fallait être fous !

 

 

Il fallait être fous pour décider d’aller voir sous la bruine et le vent et par des routes bitumées quelques statues nichant dans les marais !

Mais …

la folie n’est-elle pas le rire de la sagesse ? (Ne cherchez pas l’auteur de cette citation, c’est moi !).

Alors …

je vous offre ce musée vivant, petites merveilles vert-moulu, peuplant l’oeil des marécages !!!

 

Nos premiers pas nous ont amené vers un drôle d’oiseau, perché au-dessus de son point d’eau …(la statue de l’oiseau)

Vous le voyez ce bel oiseau blanc ? 

 

P1100800 (Copier)

 

 

 

Et, pour celles et ceux qui aiment lancer les mots comme on lance une poignée de sable en direction des étoiles, voici le “Haïku au vent”

  

P1100801 (Copier)

 ” Et s’il était à manger ce secret !”  : une chienne gourmande.

 

 

Et puis ..

nous croiserons ” le vent”

(Une bonne bouille ce vent, vous ne trouvez pas ?)

 

P1100803 (Copier)

 

 

 

 

Nos mains deviendront très vite bleues …

Mais tout cela n’est rien par rapport à ce que vous allez lire plus loin (j’en ris encore !)

 

P1100805 (Copier)

 

 

 

 

Elle est belle, n’est-ce pas, cette “sirène des marais” !

 

P1100807 (Copier)

 

 

 

 

Et je suis sûre que vous avez envie de la photographier de plus près et, pour ce faire, d’avancer vers la petite bande ocre qu’on pourrait prendre pour de la terre …

Oh, malheureux, ne le faites pas car vous allez vite vous retrouver, comme moi,  dans le marécage avec de l’eau jusqu’à la taille !

(je vous avais bien dit que vous vous tordriez de rire !!!)

 

J’en suis ressortie aussi trempée et furieuse qu’un espadon et criblée d’alluvions !

 

P1100809 (Copier)

 

 

 

Avant de nous diriger vers cette satanée statue, nous avions demandé à un gentil monsieur si elle était encore loin.

C’est à ce même gentil monsieur que je pense alors pour obtenir, peut-être, un pantalon et des chaussettes de rechange.

Nous refaisons ainsi quelques pas en arrière jusqu’à sa demeure.

Je n’oublierai jamais ses mots pleins d’humour  “Eh bien, je vois que vous l’avez trouvé cette statue !”

Il était entouré de petites bouilles espiègles, flairant bon la joie des vacances avec papa !

Par chance, nous étions, à quelques raisonnables centimètres près,  de la même taille et il me prêtera un jogging bien chaud et des longues chaussettes de montagne.

 

Séance de naturisme involontaire …

Je me suis changée là, entre la voiture (dont on aperçoit la roue) et ce tas de bois, ne pouvant accéder à la pièce sombre au fond.

 

P1100812 (Copier)

 

P1100811 (Copier)

(Non non, ce n’est pas ma “vieille copine des étoiles et du vent”, elle lui ressemble mais ce n’est pas elle !)

 

 

Et dans cette maison, nous y reviendrons, les bras chargés de chocolats …(On lui devait au moins ça !).

Encore MERCI adorable gentil monsieur ! 

 

P1100813 (Copier)

 

 

 

Un dernier coup d’oeil sur cette chipie …

On dirait qu’elle se marre, vous ne trouvez pas ?

Je sens son ….rire intérieur !

Et je l’entends me demander  “Alors, elle était bonne l’eau ?”

 

P1100814 (Copier)

P1100817 (Copier)

 

 

 

 

Quelques pas plus loin, se trouve   le ” Pêcheur ambitieux “

(qui, depuis,  se dit tout bas “Y’a de drôles de poissons à pêcher parfois !”)

 

P1100819 (Copier)

 

 

 

 

Ze veux ze veux ce chapeau !!!

Titre de l’oeuvre justement :  “Trois grenouilles comme chapeau”

 

P1100820 (Copier)P1100822 (Copier)“Méfiez-vous, une grenouille peut en cacher une autre !”

 

 

 

On dirait que le ciel y a pleuré tous ses rêves de verdure …

Ce joli paysage de lentilles d’eau nous accompagne ça et là …

 

P1100823 (Copier)

 

 

 

 

Pas qu’un simple tas de ruines !

Ici,  se trouvait une cabane, établie en 1610 par Nicolas de Harlay, fils d’Achille de Harlay, premier président du Parlement de Paris.

 

P1100824 (Copier)

 

 

 

Regardez, cette superbe princesse en jupon sur l’eau !

Peut-être celle que Nicolas allait voir, en cachette, les nuits dans sa cabane ?

 

P1100828 (Copier)

 

 

 

Pour l’heure, c’est un ragondin qui en semble amoureux !

Ici, son passage secret …chut !

 

P1100829 (Copier)

 

 

 

 

Il n’y a pas assez de statues, et j’en réinvente !

Comme ici, où je vois une canne pour enfant à tête de cheval …..

 

P1100831 (Copier)

 

 

 

 

 

Il pleut, il pleut toujours mais nous n’avons plus froid  et nos mains bleuies réchauffent même notre bâton de marche…

Et nous rions, rions de mon aventure dans le marécage !

 

P1100833 (Copier)

 

 

 

Le saviez vous ?

Je voyage avec un schtroumpf bossu !

 

P1100834 (Copier)

 

 

 

 

Un feu au loin ? Des saucisses ?

Dacaio, amène ton vin rosé !!!

 

P1100837 (Copier)

 

 

 

 

Nous passons par des villages aux noms évocateurs ,  le lieu dit “Entre deux marais” ou celui des “Treize oeufs” ……

Et, tout à coup, nous sentons une étrange silhouette nous scruter du regard !

 

“Bonjour, monsieur le Héron !”

 

P1100843 (Copier)

 

 

 

Mais qui est donc cette fleur à ses pieds ?

Alain, cette fable est pour toi !

Je t’en donne juste le titre ..

“Le héron et la fleur”

ou 

“Féraillon le Héron” (nom de la statue !)

 

 

P1100842 (Copier)

 

 

 

 

Autrefois, dans ce lieu dit “au hameau de l’Isleau”, il y avait un manoir seint d’un double fossé et à pont levis.

Tout a bien changé aujourd’hui, mais le charme opère toujours !

 

P1100846 (Copier)

 

 

 

 

Vous voulez voir à quoi ressemble la tête d’un feu folle-haie ?

Voici, pour vous ensorceler et non vous servir, le “feu follet” ….

 

P1100847 (Copier)

 

 

 

 

En arrivant au village de Muron, notre point de départ, je lève machinalement les yeux et vois cette sculpture qui …m’interpelle quelque peu !!!!

 

P1100849 (Copier)

 

 

 

Tout en respirant le bon feu de bois qui s’échappe de cette cheminée et de cette vétuste demeure, mon imagination galope à l’allure d’un cheval fougueux …

 

P1100852 (Copier)

 

 

 

Quand vous vous y serez réchauffés, n’oubliez pas d’aller parler aux arbres,  d’aller les toucher, quelques pas plus bas …

Un bon p’tit cidre vous y attend !

(Pour toutes celles et ceux qui n’y seraient pas encore venus !)   

 

 

 

49 réponses à Il fallait être fous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !