En écoutant le “oh bois” !

 

 

En allant retrouver, éperdument au hasard, la rubrique “Voyages” de mon amie “évajoe”, j’ai eu envie de vous proposer un thème !

Venez vous installer près de ce bois, je vous y ai fait une grande place ….

 

P1130024 (Copier)

 

Autour de cet arbre de Noël réinventé et qui fut le nôtre, venez écouter la musique du lieu et celles des images qui, au loin, vous transporteront …

Une fois parvenus au rivage, racontez-moi, racontez-vous …!

Aucune date, aucun délai ne vous seront imposés pour ce thème, vous savez trop à quel point j’aime que l’Ecriture se sente libre !!!

Les fêtes sont passées, me direz-vous ?

Mais non, elles ne passent jamais …

Elles restent en nous tel un bon pain dont la saveur exceptionnelle ne cesse d’enlacer nos bouches …!

 

———-

 

Je vous laisse découvrir ma participation …

 

 

Par un lacis de ruelles, je suis partie rencontrer le hasard ….

Quel visage aurait-il, quelle silhouette le dénoterait de la foule, je l’ignorais mais il m’appelait déjà au loin, m’attirait tel un palais d’aromates …

Un vieil âne en chemin, qui semblait porter tout le poids des ans, me sourit  avec confiance !

En cette nuit, un peu spéciale, tout me ramenait au pays de ce prêcheur ….

Je l’imaginais bien ce pays de bergers, aux champs fertiles, sentant bon la vigne et l’olivier. Fut un temps, on y aimait bien l’étranger, je l’ai souvent lu. Curieux, les enfants accouraient, répandant du parfum à ses pieds comme le voulait alors la tradition.

Par les portes des maisons toujours grandes ouvertes, on pouvait entrer, assister au repas, et on écoutait avec vénération l’enseignement de l’hôte !

En fermant les yeux, on peut tant voir, tant deviner, mêlant nos lectures à nos voeux …

Et l’eau des rivières devint aussi précieuse que celle du Jourdain, où des milliers d’hommes avaient lavé leurs maux et les avaient ressortis enveloppés du ciel !

Je m’installai de plus en plus confortablement dans ce rêve éveillé, alors que le temps filait comme file la laine, de l’écheveau de mon âme,  pour y coucher mes ardeurs-reines …

Me revenait à l’esprit ma définition du poète …

POETE, être qui enfante des merveilles, parce qu’il touche la terre avec la même pudeur attendrie que pour le ventre rond d’une mère !

Et tout devint poésie , les algues qui caressent nos pieds et les tourments de l’océan, les nuées de cigognes, aussi sublimes que solidaires, et les troupeaux marchant sereinement dans la brume aux côtés de leurs petits .

Tout devint nourricier, dans la chair des messages, et je compris très vite que je n’étais pas venue cueillir la beauté dans le matériel, mais dans l’humble du monde et la douce modestie des heures !

Un enfant, assis par-terre, essaie de lire sur les joues des étoiles, le pourquoi des guerres et le comment des peurs …Rien, à ce jour, ne me permet encore de lui répondre, mais je sais qu’il aimerait qu’elles soient gais parchemins !

En cette nuit, ceux qui se disent gueux ou païens oseront, je l’espère, contempler le couchant pour y puiser la couleur de leurs prières inavouées mais entendues …

La tolérance, enfant, est une huile sainte, les étoiles te le diront, et je bois, en te la contant, toute la liqueur de sa grâce !

Des femmes chantent, en nous entendant, elles portent contre leur hanche de larges bassines pleines d’un linge fin et aussi moelleux que l’herbe …

Tout autour, resplendissent les cyclamens, donnant à ma plume l’envie de se frôler aux fleurs de calame ….

 L’eau est fraîche dans les cruches et m’engage à marcher encore plus loin, dans mon rêve aux grands cils bleus !

Il m’amènera jusqu’à aujourd’hui et au sens véritable de cette fête …

Je voudrais, un jour, être de ces mendiants invisibles, assoiffés d’amour, dont le manteau brodé de blessures se fond dans la mélancolie de l’air et les larmes du vent …

Je voudrais,

un jour,

marcher

vers cette terre de Canaan  !

 

(Sabine)

 

Je ne sais si, en me laissant aller à ce texte, j’ai rencontré le hasard.

Je pense simplement avoir rencontré l’espoir car, pour moi, le hasard est VIE et la vie est peuplée d’ESPOIR !

 

Je n’ai pas attribué de titre à ce thème …

Il pourrait être  “Rêveries autour d’un bois”, par exemple.

Je vous laisse donner à ce thème le titre que vous voudrez, l’essentiel étant de méditer autour d’un bois, évoquant une certaine magie de Noël (ou pas ?)

 

Mes voeux se trouvent quelques pas plus bas, dans une vapeur “d’encens-bleu” ….(Pour celles et ceux qui ne les auraient pas encore découverts)

Je sais, je fais souvent les choses à l’envers ! 

 

 

 

46 réponses à En écoutant le “oh bois” !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !