Chaudes lumières

              De là, j’ai entendu …
         des cris d’enfants au loin,
    l’écho sourd d’un ballon passant d’une main à une autre,
             le passage d’un épervier,
        et les reflets sur le mur devinrent
        graphisme de tendresse et de paix
     et la porte entrouverte un appel vers …
              la beauté de la vie
!
 
              Ami(e), je te les donne aujourd’hui   Cadeau
 
 
Avec sagesse, philosophie et surtout “plaisir”, j’ai repris le footing ce matin, riche des conseils de ma fille
“lola” juste avant de partir qui, connaissant que trop mon esprit de compétition concernant la course à pied, m’a “aspergée” de mots et recommandations me demandant d’oublier les podiums, le
temps mis, pour ne penser, ne ressentir que …”l’infini plaisir de courir” !
Ils furent pluie d’ivresse et de bonheur sur le parcours, aussi …
     “Sachons écouter nos enfants, qui sont les vrais observateurs du temps” !
Et sachons aussi savourer chaque seconde comme si elle était une goutte de rosée
                               
ruisselant lentement …
Dommage, je ne prends bien sûr pas de numérique pour courir, car il y avait un ciel magnifiquement perturbé, comme
en colère, le regard superbement boudeur !
 
Je me suis octroyée une belle accélération sur les 500 derniers mètres et, heureusement, mon arbre était là sur la
place de Pont L’Abbé, petite bourgade voisine de Champagne, il était là fidèle au poste mon solide marronnier contre lequel mes mains aiment tant s’appuyer à l’arrivée pour étirer bras et
jambes …
 
 

Ecorce profonde qui partage mes sueurs

Et, tout en m’étirant, la tête penchée vers le sol, mes yeux se heurtèrent à un fruit à la robe magiquement
rougie par le soleil …

         et son souvenir ne parvenant pas à quitter ma mémoire, j’y suis
retournée rien que pour vous, dans l’après midi…
         et voici ce qui aimanta l’oeil de mon objectif,
     qui tomba sous le charme des mêmes jeux de lumière
        enfouis ce matin dans un coin de ma mémoire …
 
 

Ce matin déjà, il me semblait entendre un orgue de Barbarie sous les vapeurs de marrons chauds…univers purement
imaginaire inspiré de l’automne !

Et, cet après-midi, ma découverte fut toute autre …Observez le pied de ce marronnier !
J’y ai vu la même empreinte spectaculaire, la même force dans le temps …
 
 

qu’un splendide pied d’éléphant !

A la maison, pas de marronnier, pas d’orgue de Barbarie non plus, mais …

 

“une poêle à châtaignes” !

Et la très grande derrière ? C’est pour les omelettes…
“aux châtaignes” ? Pourquoi pas !!!
 
Et, pendant que le poète vogue au fil des images et des mots …(Ah! ces poètes …!)
                     notre
“Lola” s’affaire assidument à ses devoirs et leçons !
 
                        
Quant à notre Patrick …
 

il s’affaire tout aussi assidument au futur “atelier” de notre bricoleuse
“lola” (pour ne pas la nommer) !
Mais, “Gwen” tu y es également…la SUPER BIENVENUE !!!
 

CHOUETTE CHOUETTE “PHILIPPE” … ton lit se construit hi hi hi hi !

   Ami (e), j’espère que tu te seras réchauffé (e) à mes
images,
    comme on pourrait le faire au coin d’un feu de bois !
 
   Je te souhaite un automne ” resplendissant”
 
 
 

6 réponses à Chaudes lumières

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !