Au ciel de tes yeux

 

 

img310

 

 

 

 

 

Au ciel de tes yeux

 

 

Mes mots sur tes ailes

Ont le minois espiègle

Que si joliment reflète

Ce cliché du passé …

A cette époque

J’aimais tant jouer

A follement te chatouiller

Pour entendre tes rires

Et tu t’appliquais encore

Avec une touchante maladresse

A refaire tes lacets.

Et les jours maussades

Quand le ciel de tes yeux

Soudain devenait gris 

Un petit câlin

Une délicieuse panade

Faite de lait et de biscuits

Et tout en toi reprenait vie !

Plus tard

Tu ne perdras rien

De ces tout petits rien

Faisant de toi cet éternel enfant

Au charme des plus insolites

Aux mots pleins d’innocence

Trop souvent incompris

Aux silences délicats et craintifs

Cachés

Sous un épais fardeau de cuir.

Du ciel où tu vis à présent

Je devine ta voix

Et tes mots pour moi …

Tu aurais aujourd’hui

vingt huit printemps

Dis moi

L’âge dans le ciel

Se compte-t-il en étoiles

ou en fleurs d’étincelles

Je te donne pour les fêter

Des mots à moi

Attrape les !

Des mots

Comme des baisers

Volés

Sur le joli lin de nos souvenirs

Des mots qui s’ébattent

Fantasques

En fins ruisseaux de confettis

Des mots

Légers

Comme cette toute première syllabe

D’un bébé

Des mots purs

Des mots mordorés

Comme les boucles de ton sourire

Dégringolant en pluie d’été

Des mots 

A peine prononcés, gardés

Comme sur l’écrin

De ton chagrin

Des mots 

En larmes sur la jetée

De ta souffrance inachevée.

De ton ciel où tu me regardes

Je n’attends pas de toi

De poèmes appliqués

ou d’interminables récitations

Mais

Si tu pouvais réunir pour moi

Tous les nuages

Tu en ferais

Je le sais

Des bouquets de diamants !

Alors

Souviens-toi,

Souviens-toi de la mer

Qui savait t’écouter

Et de ce gentil cheval blanc

Son galop comme un chant

Dont tu me parlais si souvent

Et qui fut cette douce caresse

Sur la tristesse ancrée

Comme une cicatrice

De tes ultimes pensées …

Dors mon ange, dors

Mes mots vont partir

En lissant sur ton front

De leurs doigts si fragiles

Ces quelques rimes de bonheur

Nées des fibres de mon coeur …

“Souviens-toi de ce monde

Où les enfants

sont toujours les plus grands !

S’ils courent

Toujours

C’est pour faire du temps

Un immense cerf-volant

Les portant

Indéfiniment

Vers le ciel

Comme les hirondelles

Apprivoisant

Doucement

Tous les vents …

Et retiens à jamais

Ce mot

En unique poème

JE T’AIME ! “

 


Maman.

 

 

A l’heure où ce poème va paraître, je serai déjà en partance pour “mon plat pays”, où
nous allons rester une petite semaine.

Je vous emporte dans mes bagages, aux senteurs de vos mots et tous vos sourires
!

 

A très bientôt … 


23 réponses à Au ciel de tes yeux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

Drôle de poète photographe

sans bible ni bandoulière,

juste art-rimée au temps

par l'espiègle agrafe

de la magie de l'air ...

Cueilleuse de gouttes d'oh

hissée de bâts en haut,

je tisse images et mots sensibles

au doux lin de l'invisible ...

Coéquipière de l'instant,

je le pense, il me panse,

je le suis ...

Messagère du TANT

je suis !

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris un jour à voir resplendir nos silences,

à être les peintres romanesques de nos ciels gris

ou à faire jaillir des rivières enchantées entre les pierres de nos coeurs en ruines ?

Non, bien sûr que non !

Cet art est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

materiel medical

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si tu souhaites en emprunter, pourquoi pas ? Toute émotion est semence insolite du monde ! Fais-le moi juste savoir et pense à relier les fleurs et fruits de ton enthousiasme à un lien vers mon blog qui pourra ainsi continuer à s'élever en  "arbre de vie"  !   MERCI  :      Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !