A l’appel des arbres !

 

(Préface)

 

« Tu ne parles plus de nous  » me dit l’arbre.

« N’aurais-tu plus de crayons ?

Regarde …je t’en offre tout un essaim ! »

 

P1100730 (Copier)

 

 

  

Et il y avait aussi cet arbre, aux émotions enchevêtrées, attendant que, d’un mot, d’un regard, je le libère ….

 

P1100735 (Copier)

 

 

  

Je sentais sous mes pas les taupes, avec leurs petits yeux rieurs et friands d’histoires …

 

 

P1100742 (Copier)

 

 

  

Alors …

J’ai pris un crayon, un rien de rire secret, une poignée de terre et je suis partie, quelques jours plus tard, respirer le ciel !

 

 

__________________

 

 

Oh, je ne suis pas partie bien loin, à quelques pas de ma demeure,  on peut aller partout cueillir un peu de magie  !

 

L’air écumait l’encens de l’hiver …

 

P1100755 (Copier)

 

 

 

Nous  avons pris, mon coéquipier de vie et moi, sans oublier notre âmie à quatre pattes, des chemins blancs où les pensées serpentent entre les tignasses des buissons, des écharpes de verdure et de grands déserts fusain …

 

P1100759 (Copier)

 

 

 

Des crépitements de flammes poètes valsaient dans nos têtes, faisant rire dans nos yeux les sanglots de Verlaine …

 

P1100756 (Copier)

 

 

 

« Ohé, je viens de la part du printemps » me dit cette polissonne.

« Il t’offre une coupe de soleil…

Buvons la ensemble, à la santé de toutes les fleurs qui rêvent aujourd’hui de naître ! »

 

P1100762 (Copier)

 

 

 

Tu sais que tu nous plairais bien, toi, si nous n’avions pas déjà un logis !

 

P1100763 (Copier)

 

 

 

Plus loin, un coq se mettra à chanter et nous surprendrons une biche, assise, entrain de regarder les nuages ..

 

P1100765 (Copier)

 

 

 

 

J’étais un bien triste peintre, juste muni d’une simple feuille, sans carreaux ni couleurs, pas  de gomme ni de taille crayon dans la trousse et un crayon à la mine usée , quand …

le hasard me donna cette palette d’exception …

 

P1100767 (Copier)

 

 

 

Chut, ne dérangeons pas cet étrange dinosaure !

Il a le pouvoir, paraît-il, de faire éclore les genêts …….

 

P1100768 (Copier)

 

 

 

 

Mais, derrière son dos, veille ce roi splendide, faisant de chaque brindille un trésor des dieux …….

 

P1100769 (Copier)

 

 

 

Je suis allée posée mes deux mains, bien à plat, sur sa peau de crocodile ……

En quelques secondes, vinrent couler en moi toutes les caresses du Nil !

 

Mais, avant de poser mes mains,  j’entre en contact avec l’arbre, je le regarde dans les yeux et lui parle,  et souvent très peu de mots suffisent …

A chaque arbre que j’irai toucher, plus loin, je sentirai dans mes paumes une énergie singulière, et une sensation de bien-être se hisser dans tout mon corps.

Avec certains arbres, trop encombrés de végétation, je ne sentirai rien !

J’en déduirai qu’un arbre, également, doit avoir l’esprit libre pour laisser passer de belles choses …

 

P1100773 (Copier)

 

 

 

 Sur cette peau lisse, tout se lit avec sensualité, tel un bijou venant épouser le creux d’un cou ou un frêle bracelet venant fébrilement enlacer une cheville  …

 

P1100777 (Copier)

 

 

 

Oh, bel arbre, me donneras-tu un peu de ton ocre afin que j’en pare mes paupières pour séduire le ciel !

 

P1100779 (Copier) 

 

 

 

Et là,  comme des chapeaux d’écorce ….?

Sont-ce les coiffes de vieilles fées abandonnées là dans la nuit ?

 

P1100780 (Copier)

 

 

 

Avant que nous ne quittions les bois, un oiseau nous avait dessiné un coeur sur le sol …

 

P1100782 (Copier)

 

 

 

Et si on se prenait un bon p’tit verre de cidre à la framboise avec cette polissonne de « peace-en-lie » ?

D’ailleurs …

Regardez bien dans le verre !

Elle y a laissé, elle aussi, une partie de son coeur  !!!

 

P1100715 (Copier)

 

 

 

 

Bonne fin d’IVRE-VERT à toutes et à tous !!!!!!

 

____________

 

 

Il y a longtemps que je n’avais pas réouvert la porte de mes « Petites errances » !

Pour celles et ceux qui aimeraient découvrir nos « balades locales », c’est l’endroit (Aller sur « Mes sentiers de traverse », en colonne de droite, puis « Petites errances »).

Vous pouvez aussi en trouver quelques unes sur les mêmes « sentiers de traverse » mais à « Histoires » ensuite, lorsqu’elles prennent l’allure de contes !

 

 

 

43 réponses à A l’appel des arbres !

  • clara65 dit :

    J’aime les arbres et cela me fait de la peine à chaque fois qu’on en abat, car ils représentent tellement de choses et de temps pour arriver à maturité.
    Je sais que certaines personnes se ressourcent en énergie en les enlaçant.
    Et puis,ils sont notre poumon, notre fournisseur d’oxygène.
    Ta balade est unique car tu as des yeux très spéciaux qui voient au-delà de la réalité.
    Bises et bon après-midi.

  • almanito dit :

    Je suis sous le charme de ta poésie, Sabine, de tes mots qui émerveillent et revigorent.
    Merci pour cette balade fabuleuse.

  • Renée dit :

    C’est un plaisirs de parcourir tes chemins de cette manière poétique. On dit qu’enlacer un arbre spécialement un chêne fait du bien, tu le fais et nous prouve par tes mots que c’est donc vrai…….Bises amicales

  • C’est bien un enchantement
    que tu nous fait vivre sur ton chemin
    Chère Sabine !
    Tout semble couler de source..
    tes mots sont comme le miel,
    doux pour le coeur
    te suivre est un véritable bonheur !
    Merci !

  • juju 39 dit :

    J’aime tes promenades et les lignes pour compagne … de gros bisous Sabine avec toute mon amitié!

  • gibee dit :

    Tu arrives à nous ensoleiller la vie avec ton article malgré la saison 🙂
    Moi je cherche toujours à faire des photos quand il fait beau, alors que…c’est beau aussi sous la grisaille, il suffit de bien observer
    J’adore les arbres
    Bises

  • Aloysia dit :

    C’est, comme toujours, un enchantement que de te suivre, ma chère Sabine !… Les arbres ont toujours tant de choses à nous dire… Tiens, ce matin, j’en ai rencontré un qui se balançait doucement, extatiquement, au bord du ciel, en buvant enivré les saveurs ! C’était un petit, fragile encore mais il me dépassait bien de 6 mètres ! Je le sentais frémir comme un lapereau nouveau-né… Il m’a gentiment tenu compagnie.

  • flipperine dit :

    quelle belle promenade et de beaux arbres

  • nicole la pèlerine dit :

    Très belle balade. C’est vrai que les arbres nous donnent leur énergie si nous savons les sentir. C’est une belle énergie pleine de paix qu’ils nous communiquent, et ils savent nous apaiser. D’ailleurs après une belle ballade en forêt, n’en revenons nous pas plein d’une énergie ou d’une force intérieure ?

    Bon printemps à tous, déjà les primevères et les jonquilles sont en fleurs !!!!
    Bonne journée.

  • danae dit :

    Bonsoir Sabine, c’est un vrai bonheur de te lire, chacun de tes mots est poésie ! J’adore. Et je suis d’accord avec toi, si on sait les écouter, les arbres nous donnent une belle énergie et la nature nous offre sa beauté .
    Je déguste avec toi un verre de cidre offert avec le coeur, il a beaucoup plus de valeur et je t’en remercie. Gros bisous, je te suis sur tes chemins d’errances.

  • marie mathieu dit :

    Bonsoir, je suis scotchée par tes mots, tes photos, c’est un merveilleux voyage, moi aussi je prendrais le temps de parler aux arbres, de les enserrer de mes bras pour qu’ils m’apportent leur sève de vie . merci Sabine, c’est superbement écrit, une jolie balade Bisous MTH

  • Jackie dit :

    Bonsoir Sabine,j’ai aimė cette balade ,les arbres sont depuis toujours mes meilleurs amis…tes mots m’ont enchantée…
    Passe une belle et douce soirėe
    Bises

  • Marie minoza dit :

    Magie de tes mots qui virevoltent autour de tes photos sorties tout droit d’étranges légendes…
    J’aime errer avec toi sur tes imaginaires qui fleurissent sur tes chemins…
    Jolie page poétique

  • colettedc dit :

    Oh Sabine,
    que je viens de passer de beaux et agréables moments !
    Pour cela :MERCI !
    Bonne toute fin de ce jour !
    Bisous♥

  • timilo dit :

    J’entretiens une relation particulière avec les arbres…
    Certains sont des frères jumeaux comme ce tilleul que mon père a planté le jour de ma naissance..
    Et là près de chez moi, un chêne qui ne communique son énergie…
    J’ai aimé ce poème où les rimes se mélangent au photos … je dirais même j’ai adoré
    Douce journée Sabine
    Bisous
    timilo

  • clairefo dit :

    Le mois de fait-riez n’a pas tenu ses pro-messes
    Il m’a glacé des-froids…
    Je me réchauffe à tes bons-thés
    En écoute-temps tes champs hautbois…

    Câlinsss!!!!

  • Lorraine dit :

    Ta main sur une écorce fait jaillir le miracle: tes mots. Et l’on te suit, ensorcelés, à travers ces sentiers où un oiseau offre son coeur et les fées leur chapeau! Tu habites un pays des merveilles; celles que tes yeux de poétesse créent comme un mirage à offrir à ceux qui n’ont que la ville pour horizon et le bruit pour compagnon.

    Chère Sabine, s’arrêter chez toi est une halte d’eau pure qui rafraîchit nos âmes. Et les photos jointes à tes mots chantent, elles aussi, la beauté d’un pays dont tu es la reine secrète, semeuse d’émotion et d’une impalpable magie.

    Je t’embrasse fort,
    Lorraine

  • Océanique dit :

    Je lis et je vis ta passion pour les grands arbres
    Comme j’ai aimé les entrelacer
    Comme je me suis ressourcée à leur grand fût
    Comme ils m’ont accompagnée sur les chemins en futaie en forêt en bois
    Arbre je vous aime
    Bisous Sabine

  • Roselyne dit :

    Je suis sous le charme ( n’est-ce pas aussi le nom d’un arbre ? ) …tu sais combien j’aime les arbres et cette nature qui réconcilie de bien des maux. Lorsque je viens chez toi, j’ai l’impression de découvrir un monde magique. Tes mots, tes photos m’enchantent. c’est si beau que j’ai décidé que mardi quand ma petite Emma viendra la semaine prochaine je la conduirai jusqu’ici. Ce sera une merveilleuse histoire de celles qu’elle affectionne car elles lui ouvrent les portes de l’imaginaire. Merci magicienne des mots. Les miens ne sont pas loin, j’ai l’impression qu’ils hibernent ( les paresseux ! ) . De plus la nouvelle version d’over-blog me bloque un peu car j’ai peur de ne pas trop savoir assurer. Mais crois-moi, je ne t’oublie pas. je t’embrasse fort.

  • Hécate dit :

    Les arbres te disent des secrets qui n’appartiennent qu’aux anges qui habitent dans leurs branches , se cachent dans les feuillages d’éternité qui jamais ne fanent, les arbres sont des êtres et chaque bois possède son sortilège, le charme brûle longtemps, c’est un enjôleur, et le feu qui brûle au coeur est comme celui de l’aulne dans l’âtre dont la chaleur est vive…mais chaque arbre à ses yeux,et joue sa musique bruissante…C’est beau tout cela par tes mots, tes regards…des mots de braises et de tisons…
    J’avais deux peupliers que j’adorais, on les a coupés alors qu’ils étaient en plein essor ,et leurs murmures me manquent et la nuit est en deuil désormais comme le jour aussi…Le ciel est nu sans eux…Le vide est un cri de douleur….Mais qui l’entend ?….
    Je t’embrasse chère Sabine. Je n’ai pas répondu sur mon blog ,pas encore, je n’ai pas eu ni la force ni le courage…Pourtant on m’a écrit des mots que j’aime tant….
    A bientôt…

  • Marie minoza dit :

    Je t’envoie le magicien des arbres de la forêt de Chardannes, rencontré hier sur les chemins près du Mont Dore

    https://fbcdn-sphotos-e-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/t31.0-8/q83/s960x960/10917061_772190586162818_6008758838314223384_o.jpg

  • dacaiod dit :

    bonsoir Sabine … Merci pour cette promenade enchantée … tes photos « parlent » et tu les commentes merveilleusement … tu crées une atmosphère par la magie des mots … bravo …. tu as raison, la magie se cueille partout, il suffit de savoir regarder …
    Je répondrais plus tard à ton gentil mail … merci de m’avoir un peu ouvert la porte de ta famille, de vos rêves et de vos découvertes …
    Je rêve de faire un jour le chemin de COMPOSTELLE – mais surtout la partie espagnole qui dure, parait-il exactement 33 .. jours !!
    bonne fin de soirée et gros gros bisous
    Merci de ton enthousiasme et de ta joie de vivre …

    • chemin-je-t-aime dit :

      33 …ou plus … ou moins !
      Il ne faut pas marcher avec un chrono dans la tête ! (tendre sourire)

      De toute façon, le chemin se chargera de l’enlever, c’est un grand farceur, amoureux de l’imprévisible et plein de surprises dans les poches !!!!!!

      BISOU.

  • Martine dit :

    Bonjour Sabine,

    Des arbres qui ont tant de choses à nous dire… des choses de coeur à coeur, d’âme à âme… Un superbe billet qui m’a enchantée.
    Je file en emportant l’éclat de ton sourire. Il rayonne si fort au travers de tes mots
    bises
    😉

  • marine D dit :

    Oh oui merci Sabine, j’ai retrouvé mes arbres dans ta très belle chanson de gestes, et je t’ai vu te ressourcer à leur force, c’est amusant de se retrouver dans cet échange entre le végétal silencieux immobile et celui qui marche…
    Je vais aller parler à mon vieux grand cerisier redevenu sauvage car la branche greffée il y a si longtemps, du temps des anciens, est morte, sans doute se plait-il mieux ainsi libre de donner des petites cerises seulement pour les oiseaux à présent !
    Merci pour toutes ces images, tous ces mots qui rejoignent mes bribes minimalistes…
    Je t’embrasse fort

    Marine

  • marine D dit :

    Je voulais te dire que j’ai laissé un message ‘Poesie » sur Emprises

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/#fromadmin

  • koukou42 dit :

    Bonsoir Chère Sabine,

    Tout comme toi j’aime les arbre, les toucher, m’adosser à leurs écorces pas toujours rugueuses et me laisser porter par « Eux ».

    J’aime cheminer à tes côté.

    Bise.

    Philippe.

  • Philippe d'Alsace dit :

    Et me voilà pour le commentaire Alsacien…non pardon Munichois, puisque j’ai (presque) déménager et me retrouve donc in Deutschland…Les arbres je les enlaces, je parle avec eux, je danse avec eux, je les écoute quand il me parle et oui en forêt le silence n’existe pas, les arbres sont bavards……….sinon de belles photos surtout les troncs en mode macro et des commentaires agréable a lire..
    Biz

  • Evajoe dit :

    Les arbres vu par l’oeil de la magicienne que tu es….

    Tu es comme l’alchimiste qui murmure à mon oreille, toi tu es l’alchimiste qui sait nous parler de la nature, qui voit d’un oeil de poètes les fleurs aussi petites soit-elle…Les arbres pris avec ton appareil nous offre leur écorce qui sont leur peau et poser les mains dessus c’est s’imprégner de leur vie…Tu devais sentir battre leur coeur, tu devais humer leur odeur. Leur sève te les rendait humain, quand je les regarde, je les vois tel des humains en promenade sur les sentes de ton beau pays.

    Quand on se balade et que l’on est attentif on entend des bruits, des soupirs que d’autres n’entendent pas. Il faut savoir vivre en harmonie et je sais que toi tu sais le faire.

    J’aime beaucoup cet article c’est délicieux quand on sait voir avec tes yeux.

    J’aime ce coeur au sol et celui dans ton verre…Joliment dit ma soeurette.

    Belle soirée et nuit et gros bisous d’EvaJoe

  • ulysse dit :

    Sabine j’ai aimé te suivre dans ta balade poétique et fantasmagorique…comme toi j’ai enlacé l’arbre et j’ai fini ton verre de cidre à la Framboise ….je sais c’est impoli de boire dans le verre des autres mais je n’a pas résisté et l’ivresse m’est venue et je me suis endormi la tête sur le coeur laissé par l’oiseau ..

    Bellissime semaine !

  • Roselyne dit :

    Et voilà, ma petite Emma et moi sommes venues en nous tenant par la main sur ton chemin peuplés d’arbres et d’imaginaire. Ma petite-fille a beaucoup aimé. Elle a même vu ton chien que je n’avais pas vu au premier passage. Le coeur de l’oiseau l’a beaucoup fait rire . Un sacré coquin cet oiseau !!! Je te dis à bientô,t magicienne des mots et des belles images , ces magnifiques photos que tu nous fait partager avec générosité. Noous t’embrassons fort. J’ai déposé quelques mots sur mon blog mais je suis complètement perdue. Je ne trouve plus aucun repère, ne sais même plus comment partager avec cette nouvelle version. Du coup, j’ai même perdu mes liens amis. Mais tu restes dans mon coeur et je suis là, tout près…Bisoudoux.

  • Carmen P. dit :

    Un plaisir de partager ces errances !
    La nature nous donne tant ! J’aime ta façon de la saisir en photos, de l’approcher avec prévenance. Si on apprivoise un arbre lors d’une promenade, il annonce notre passage à tous les autres. Ce doit être le principe du téléphone vert !
    Bonne soirée, Sabine.

  • * dit :

    Arbre, mon Arbre
    Toi qui ecoutes mes nacres perlees
    Toi qui apaise mes angoisses insumises
    Que de temps en Instants
    Je ne saurai graver
    Tatouer ton Coeur de mes Silences
    Embraser tes bras de caresses rebelles
    Etre, Etre ce Toi
    Au Profondeur de l’Infini
    A l’Amour magique
    A la Vie…

  • tincky dit :

    Coucou Douce Soeur de Fleurs & Tendre Amie des Arbres !!! Sourire
    Nous avons aussi « les Arbres en commun »… J’Aime profondément et intensément tout ce qui émane d’Eux !!! Ils sont tellement Nobles, emplis d’Histoire et certainement « habités »!!! Sourire Rêveur
    Je n’hésite pas à leurs offrir mes caresses car ils les comblent toujours de Sensations Fortes et Epoustouflantes !!! Sourire Enchanté
    Merci Ma Douce Pèlerine pour ce bel Article si plein d’énergie en Partage… J’y ai ressenti une douce Sérénité, oh pas seulement grâce à tes belles photos, mais surement fortement aidée par l’essence si pure de tes mots… Je te soupçonne même d’avoir écrit avec la sève de chaque Arbre… Allez, avoue qu’ils t’en ont offert « en douce », discrétos, parce qu’ils ont bien compris que Toi Seule en ferais bon usage !!! Sourire Convaincu
    Encore une ou deux « inspir » et voilà, je m’éclipse doucement de ce bénéfique et serein bol d’Air Pur saupoudré d’Essence d’Arbre !!! Mais je suis sure qu’il va tendrement me suivre et me poursuivre, tout au long des heures qui s’en suivront………………….. Sourire Ravi
    Je te souhaite une merveilleuse fin d’aprem’ Ma Tendre Âme Mîe (tu es moelleuse à souhait !!! Sourire Gourmand) ainsi qu’une très douce semaine !!! Intense Sourire
    Mille très très tendres Bisoudoux Affectueux
    ***Tincky, Ta P’tite Soeur de Fleurs d’Arbres***

  • Lolo dit :

    Très bien comme d’habitude, sais-tu que la maison que tu as photographiée, c’est la maison où papa est né. Mes grand-parents ont habité cette maison avant d’acheter à  » Belhomme ».
    Bon week-end à tous
    Lolo

  • dacaiod dit :

    hello Sabine … comment vas-tu ?? toujours à parler aux arbres ? comme tu as raison … petite, papa m’avait déjà appris à coller ma joue contre les troncs et à sentir la sève de la vie en eux … j’ai un grand respect pour les arbres … ils sont le lien entre la terre et le ciel et parfois si vieux qu’ils sont les gardiens de notre histoire … Je pense qu’ils seront encore là que les derniers humains auront disparu …
    bonne soirée à toi et tous les tiens
    bisoussssssssssssss

  • timilo dit :

    Je relis ton article…
    J’aime beaucoup tes jeux de mots
    Ce matin, je fais une petite entorse à ma pause, pour pousser un coup de gueule… à ma façon, poétique….
    J’espère que tout va pour le mieux
    Douce journée Sabine
    A bientôt
    Timilo

  • Quichottine dit :

    C’est une belle balade que celle que tu nous proposes ici… merci !
    Passe une douce journée.

  • dacaiod dit :

    bonsoir Sabine … ce soir j’ai encore relu le mail que tu m’as envoyé … il y a tant de joies et de confidences amicales dedans que j’en suis encore fort émue … j’espère que tout ton petit monde se porte bien … des problèmes de famille m’ont bien occupée ces temps ci et maintenant que le printemps arrive, j’ai hâte de me remettre à la rando …
    bisous et bon week-end

  • dacaiod dit :

    hello Sabine … merci pour ton long com plein d’humour et d’énergie … tout d’abord, ouiiiiiiiiiii je suis allée lire l’histoire de ta vieille copine !! j’ai trouvé l’histoire très émouvante et si elle m’a fait un peu sourire, c’est sans ironie car je sais combien parfois un objet peut symboliser une vie …
    je suis une provencale, chère amie et pour moi, la camargue, c’est à côté .. A peine une heure de voiture et j’y vais très souvent, surtout en été … j’ai d’ailleurs parlé sur mon blog de mon « camargue » … Orphée qui doit se languir de moi dans son ranch de pioch Badet … J’ai aussi beaucoup parlé des Saintes Maries de la Mer où j’adore aller manger des tellines et aller assister aux bandidas avec les gardians, de la fête des gitans en mai aussi … Aux « Saintes », j’ai mon hôtel favori, mon resto favori « la cabane aux coquillages » où tu vois arriver de la mer directement dans ton assiette, huitres, moules, crevettes, tellines et couteaux … accompagnés comme il se doit d’un petit picpoul bien frais ….
    Dans le coin aussi, si tu vas au Grau du Roi, et que tu aimes le camping, (moi j’adore !!) va au « secret de camargue » … camping zen attitude avec cours de yoga, tai chi …. un must dans la région …
    Bref, la camargue, je pourrais en parler pendant des heures …..
    par contre, ohhhhhhhhhh je ne sais pas ce qu’est un « déjeuner au pré » ? tu éclaires ma lanterne ?
    tu parles aussi de Yourtes ? pour moi, le meilleur habitat jamais concu par l’homme … je me rappelle mon voyage dans le transibérien et mon séjour dans le désert du Gobi, en Yourtes … je me souviens encore des nuits froides et du vent et du bruit des sabots des hordes de chevaux sauvages … et comme il faisait bon dans la Yourte ….
    L’accouchement de Gwen est prévu pour quand ? petit garçon, petite fille ? en tout cas, encore une occasion pour toi de jouer à la mamie gâteau .. tu as de la chance … les Aléas de la vie ne m’ont pas permis d’avoir des enfants … that’s life !!
    un grand projet artistique pour ton autre fille ? sans en savoir plus, je croise quand même les doigts pour elle … dans mon frigo, une bonne bouteille de Ruinard pour boire à son succès !! lol mdr
    Je ne connais guère l’océan en France .. lol mais qu’il soit atlantique, pacifique ou Indien, je l’ai souvent contemplé au cours de mes voyages … je me souviens encore des couchers de soleil dans la baie de Stone Town à Zanzibar, des rouleaux furieux sur les plages du Cap vert ….
    Bonne après-midi ma belle … gros bisous

  • chemin-je-t-aime dit :

    Ah, ces chevaux camargue, de VRAIS fauteuils !!!
    J’en ai montés à l’époque où je passais le BPA- Option Hippique (Palefrenière-soigneuse).
    Aucun rapport avec les autres, je planais dans mon bonheur !!! Je les ADORE ces p’tits chevaux, bourrés de caractère et de coeur, et je les défendais de tout mes crocs au sein des établissements que je côtoyais, ne jurant que par les chevaux de concours !!!!!

    La fête des gitans, j’y suis allée, avec mon vieux « FOCA » de l’époque (on en fait plus de ces appareils de légende même s’ils étaient de vraies tortures pour l’oeil, à force de regarder dans le viseur minuscule ! Et j’ai suivi des courses de taureaux avec ça …..Rires !).
    Mais je n’avais pas sorti mon FOCA pour photographier ces braves gitans mais tous les « cons » (excuse-moi !) qui les traquaient de part et d’autre comme des bêtes curieuses alors que d’ordinaire ils n’en avaient strictement rien à faire, allant jusqu’à les bousculer dans l’eau, sur le passage de Ste Sarah (ça m’avait révoltée, un tel manque de respect !!!).

    Le déjeuner au pré, il ne faut vraiment pas louper ça !
    A l’époque, les habitants ressortaient leurs vieilles voitures, et ils pouvaient y monter une dizaine dedans, sur le toit, et de partout, passant du village au pré à grands coups de fanfaronnades !
    Arrivé au pré, chacun allume son feu, y faisant griller les saucisses et couler à flot un bon rosé de Gallician, listel et pastagas !

    La tradition veut qu’on se barbouille le corps et la figure surtout de la cendre du feu mais …ça dégénère très très vite et on se retrouve, comme moi par exemple, avec un mélange de ketchup, cendre, et toutes sortes de substances culinaires dont on ignore la provenance au maquillage final !
    Ensuite, tout le monde repart pour un grand défilé en voiture de … »créatures d’un autre monde » !
    Et chacun court se nettoyer où il peut à la première fontaine venue où on se retrouve finalement en multitudes et c’est GEANTISSIME !!!

    C’est une petite fille qu’attend « Gwen » pour début avril (mais probablement fin mars , ou avant….???)

    Je nourris une véritable histoire d’amour avec les yourtes. Nous voulions même en mettre une dans notre jardin pour accueillir les pèlerins, mais, vu qu’il faut reclasser notre terrain pour cela, le coût serait trop élevé pour la mairie.
    Nous connaissons un atelier, près du marais poitevin, où de jeunes fabricants permettent aux personnes désireuses d’acquérir une yourte de participer activement à la fabrication, et nous nous serions lancés dans cette belle aventure.
    C’est aussi là que j’ai vu toutes sortes de yourtes habitées et je ne voulais plus de maison. Il y a tout dans une yourte, pourquoi s’em…..r avec plus ?
    Et ce gros poêle au milieu, quel délice !
    Et se réveiller avec les oiseaux …………..et et et ………! J’arrête car tout mon être commence à s’emballer !!!!!!!!!!!

    BISE-YOURTE !

  • danae dit :

    Coucou Sabine la fée qui nous balade dans un univers magique ! Je suis revenue boire un peu de framboise et re-admirer ton errance qui nous emmène bien au delà de la vie ordinaire !!! J’aime. Bises

  • chemin-je-t-aime dit :

    Coucou danae !

    Je vais remettre du cidre au frais alors !

    Je vais et je viens sur mon blog, pars puis reviens, juste au gré du temps que j’ai de disponible (donc peu souvent !).
    Mais tu peux poursuivre mes errances, la date d’écriture n’ayant rien à voir avec l’émotion qui, elle, reste intacte !
    Aussi, n’hésite pas à aller farfouiller dans « Mes sentiers de traverse » sur ma colonne de droite .
    BON VOYAGE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post-Scriptum

 

 

 Je marche et j'écris pour "Aimer"...Chacun de mes pas, chacun de mes mots me faisant tout à la fois renaître et ouvrir les bras ! La photo est aussi ma plus fidèle compagne...Elle est ma balise sur les sentes de l'émotion et du temps, le repaire occulte de ma poésie.

 

 

 

papi sabine

Cil-anse ....il dort !

 

Emue par…

 

Le voyage...

celui qui démunit autant qu'il enrichit,

qui détourne la pluie en rires

et fait de notre coeur

le plus fervent des poètes

sans même composer de mots !

 

Sabine

ou SAB-Lyse.

 

A la mare-aile ….

 

Viens avec tes mots-fleurs

tes mots-coccinelles ...

 

Je t'invite

à la craie maille-air

de ma maison au TOI d'or

y vivre d'amour 

et d'OH  frais,

raison à l'envers

folie à l'endroit !

(Sabine)

Pour me suivre pas à pas

Ecoute

coeur Sabine

 

A-t-on appris à nos silences à devenir magiciens,

à faire crépiter des flammes dans l'antre de nos ciels gris

ou faire couler,  entre les pierres de nos coeurs en ruines, des rivières enchantées ?

Non, bien sûr que non !

Cette magie est en nous ...  (Sabine)

 

Mille et une fontaines pour demain !

Soutenez

A propos de mes créations

 

Chaque photo, écrit et citation (sauf là où figurera le nom de l'auteur) de cet espace sont "la sève de mon inspiration" ! Aucune de mes créations (surtout valable pour mes photos) ne porte ma signature car j'aime vivre en confiance. Si vous souhaitez en emprunter, pourquoi pas ? L'émotion est à tout le monde ! Faites-le moi juste savoir et pensez toujours à relier votre désir assouvi à un lien vers mon blog ...MERCI !       Sabine.

 

Mon premier livre

  

  P1060170 (Copier)

 

Le tourbillon de mes pensées venues se poser comme feuilles au vent, sur 160 pages illustrées de mes photos couleur.   

 

Partage

communaute les passeurs de mots

caresses musicales

Mes livres d’images

 

Je commente le plus souvent chaque photo de mes diaporamas, afin de faire réellement vivre le voyage dans sa chair et l'authenticité de son histoire ...BON VOYAGE !  

 

Compostelle

vignettegaleriesabine1

 

Compostelle

vignettegaleriesabine2

 

Vagabondage

vignettegaleriesabine31c

 

Notre voyage solidaire

vignettegaleriesabine5

 

Rencontre avec les Vautours

vignettegaleriesabine6B

 

Le chemin de Stevenson

vignettegaleriesabine7

 

Compostelle : de Cluny au Puy

vignettepicasasabine6

 

Autour de Crazannes

vignettepicasasabine4

 

Compostelle alsacien

vignettepicasasabine7

 

Camino del norte

vignettepicasasabine9

 

Protégeons-la !